Le Douvez

L’histoire du quartier du Douvez :

  • 1885, cette date marque un tournant grâce à la décision du conseil municipal de Guipavas de construire une école publique à Kerafloc’h. Auparavant, des cours étaient dispensés dans une grange du côté de la rue dite aujourd’hui de Pen An Traon, à Kermeur Saint Yves.
  • 1892 : construction de la chapelle St Yves, à partir des pierres d’une ancienne chapelle seigneuriale de Keroudaut .
    A l’origine, le Douvez ne comportait que deux maisons (dont une épicerie-bar) situées au carrefour de la route départementale D233 et de la route du Pouldu. Aujourd’hui Le Douvez est communément considéré comme le secteur situé entre La Forest-Landerneau et Le Relecq-Kerhuon.
  • Vers 1900, le secteur compte environ 500 habitants, partagés de part et d’autre de la voie ferrée crée en 1 850: au nord les agriculteurs, au sud les professions maritimes ou para-maritimes telles la pyrotechnie. Cela se traduisait par une culture cléricale au nord, et laïque ou protestante au sud avec l’influence grandissante des syndicats ouvriers.
  • 1930 : 4 commerces faisant épicerie-bar-t’y trouve tout, plus un à Chapelle-Croix ; un forgeron, une allée de boules à Kerafloc’h ; un jeu de quilles à Kermeur St Yves. Le charron, à l’occasion devenait coiffeur ou allait tuer le cochon dans les fermes ! Le chantier maritime du Pouldu (Feinch HILY) construit son dernier bateau, l’ « Astafo », en 1 936 (Astafo = « Dépêche toi » en breton).
  • 1940 : 50 exploitations agricoles (noms et adresse disponibles auprès de CQFD)
  • 1944 : la chapelle de Saint Nicolas est détruite par les Allemands.
  • 1960, le quartier s’organise dans la distribution de l’eau potable, sous l’égide du Colonel BOUTEILLE, de Goulven HERROU et Jean BOURRIGAN qui créent l’association syndicale libre d’adduction d’eau Kermeur-Saint-Yves et Chapelle-Croix .
  • 1982 : construction de la salle municipale de quartier.
  • Aujourd’hui, Le Douvez compte environ 1 100 habitants et devient une zone résidentielle. Tous les commerces ont disparu, il ne reste plus que trois agriculteurs plus 2 serristes, et deux artisans!
  • 2002 : naissance du comité de quartier CQFD (Comité de Quartier, Fief du Douvez).

Le Douvez

Agrandir le plan